Les produits de la ruche

Publié le 11/09/2020 à 12:38

Des végétaux ou des transformés de végétaux forment les produits de la ruche. Le pollen et la propolis forment les végétaux purs alors que le miel, la gelée royale ou la cire forment les transformés.

Les végétaux purs – Le pollen

L’appareil reproducteur mâle des fleurs est le pollen. C’est une poussière produite par l’étamine. Des boulettes sont formées avec du miel et de la salive par les abeilles qui les récoltent puis les placent derrière leurs pattes pour les transporter vers la ruche. Ces boulettes sont ensuite rangées dans les alvéoles et seront ressorties de leur stockage afin de servir de nourriture pour les larves les plus avancées et par les abeilles nourricières pour former de la gelée royale. Comme le pollen frais possède des protéines, il ne se conservera pas plus de 2 semaines ou devra être séché ou congelé pour une conservation plus longue.

Les végétaux purs – La propolis

La résine récoltée par les abeilles sur les bourgeons des fleurs est appelée de la propolis. Sa couleur verte, rouge et brune provient des végétaux sur lesquels les abeilles la récoltent. Cette propolis riche en oligoéléments et acides aromatiques et phénoliques sert d’isolant et d’antiseptique à l’intérieur de la ruche. Les trous d’air sont bouchés avec cette propolis et les prédateurs sont isolés de la ruche afin de la préserver. Nous transformons cette propolis pour ses attributs antiseptiques et énergétiques en la séchant pour former une poudre, puis en la mélangeant dans une teinture mère pour en faire des sprays ou encore en gélules. La propolis naturelle est extrêmement amère et un peu piquante.

Les transformés – Le miel

Le miel est produit à partir du nectar des plantes butinées par les abeilles. Elles le transforment en miel en lui ajoutant une enzyme puis le transforment jusqu’à la ruche. Une fois arrivé dans la ruche, le miel est passé d’abeille en abeille jusqu’au stockage dans les alvéoles. Les abeilles ventilent ensuite les alvéoles pour faire baisser le degré d’humidité afin d’assurer une préservation de longue durée. Une fois le degré d’humidité optimum atteint, les abeilles operculent (ferment avec de la cire) l’alvéole. L’abeille produit le miel en excès tant que la nature lui fournit la matière première. Pour que la production de miel ne soit pas limitée, l’apiculteur agrandi la ruche en conséquence grâce à des hausses qui seront récoltées. Le corps de la ruche qui représente la maison des abeilles ne sera pas récolté afin de préserver les réserves nécessaires aux abeilles pendant la période où elles ne produisent pas.

Les transformés – La gelée royale

La gelée royale est produite par les nourrices qui sont des abeilles jeunes qui ont entre 5 et 14 jours. Cette substance sert à la nourriture du jeune couvain et à la reine pendant toute la vie de cette dernière. La gelée royale est composée d’oligoéléments, de lipides, de protides, de glucides et de vitamines. Comme elle n’est pas utilisée en grandes quantités par la ruche, cette substance est relativement rare et faiblement produite par la ruche, ce qui explique son prix.

Les transformés – La cire

La cire est formée par l’abdomen des abeilles et sert de stockage du pollen et du miel. Cette cire sert également de couvain pour les œufs et les larves. Pour que les alvéoles collent entre elles, les abeilles y ajoutent de la propolis qui scelle l’ensemble. La cire est produite en excès dans la ruche. Après la récolte du miel, elle peut être fondue, épurée et transformée pour en faire des objets.

Si vous souhaitez comprendre et voir tous ces produits dans leur environnement naturel, inscrivez-vous à nos ateliers de découverte.

Les produits de la ruche

Publié le 11/09/2020 à 12:38, Mis à jour le 24/10/2020 à 13:57

Des végétaux ou des transformés de végétaux forment les produits de la ruche. Le pollen et la propolis forment les végétaux purs alors que le miel, la gelée royale ou la cire forment les transformés.

Les végétaux purs – Le pollen

L’appareil reproducteur mâle des fleurs est le pollen. C’est une poussière produite par l’étamine. Des boulettes sont formées avec du miel et de la salive par les abeilles qui les récoltent puis les placent derrière leurs pattes pour les transporter vers la ruche. Ces boulettes sont ensuite rangées dans les alvéoles et seront ressorties de leur stockage afin de servir de nourriture pour les larves les plus avancées et par les abeilles nourricières pour former de la gelée royale. Comme le pollen frais possède des protéines, il ne se conservera pas plus de 2 semaines ou devra être séché ou congelé pour une conservation plus longue.

Les végétaux purs – La propolis

La résine récoltée par les abeilles sur les bourgeons des fleurs est appelée de la propolis. Sa couleur verte, rouge et brune provient des végétaux sur lesquels les abeilles la récoltent. Cette propolis riche en oligoéléments et acides aromatiques et phénoliques sert d’isolant et d’antiseptique à l’intérieur de la ruche. Les trous d’air sont bouchés avec cette propolis et les prédateurs sont isolés de la ruche afin de la préserver. Nous transformons cette propolis pour ses attributs antiseptiques et énergétiques en la séchant pour former une poudre, puis en la mélangeant dans une teinture mère pour en faire des sprays ou encore en gélules. La propolis naturelle est extrêmement amère et un peu piquante.

Les transformés – Le miel

Le miel est produit à partir du nectar des plantes butinées par les abeilles. Elles le transforment en miel en lui ajoutant une enzyme puis le transforment jusqu’à la ruche. Une fois arrivé dans la ruche, le miel est passé d’abeille en abeille jusqu’au stockage dans les alvéoles. Les abeilles ventilent ensuite les alvéoles pour faire baisser le degré d’humidité afin d’assurer une préservation de longue durée. Une fois le degré d’humidité optimum atteint, les abeilles operculent (ferment avec de la cire) l’alvéole. L’abeille produit le miel en excès tant que la nature lui fournit la matière première. Pour que la production de miel ne soit pas limitée, l’apiculteur agrandi la ruche en conséquence grâce à des hausses qui seront récoltées. Le corps de la ruche qui représente la maison des abeilles ne sera pas récolté afin de préserver les réserves nécessaires aux abeilles pendant la période où elles ne produisent pas.

Les transformés – La gelée royale

La gelée royale est produite par les nourrices qui sont des abeilles jeunes qui ont entre 5 et 14 jours. Cette substance sert à la nourriture du jeune couvain et à la reine pendant toute la vie de cette dernière. La gelée royale est composée d’oligoéléments, de lipides, de protides, de glucides et de vitamines. Comme elle n’est pas utilisée en grandes quantités par la ruche, cette substance est relativement rare et faiblement produite par la ruche, ce qui explique son prix.

Les transformés – La cire

La cire est formée par l’abdomen des abeilles et sert de stockage du pollen et du miel. Cette cire sert également de couvain pour les œufs et les larves. Pour que les alvéoles collent entre elles, les abeilles y ajoutent de la propolis qui scelle l’ensemble. La cire est produite en excès dans la ruche. Après la récolte du miel, elle peut être fondue, épurée et transformée pour en faire des objets.

Si vous souhaitez comprendre et voir tous ces produits dans leur environnement naturel, inscrivez-vous à nos ateliers de découverte.